Il faut que j'évacue

lundi 28 avril 2014 Ingrid | Mémorables oublis 0 Comments


Parce qu'au bout d'un moment, je n'en peux plus de sourire pour faire bien. Parce qu'au bout d'un moment, les nerfs lâchent. Parce que je suis fatiguée qu'on me dise d'être patiente, que ça va venir. Ou bien, qu'il y a pire, ou que ce n'est plus de mon âge... J'ai donc besoin, à la minute où je vais écrire ces prochains mots, de déballer ce que j'ai sur le coeur, ce poids que je porte. Et quel poids !

Deux mois que j'ai revu mon alimentation. Bonjour fruits et légumes au quotidien. A la place du pain et du fromage qui sont devenus très occasionnels. Je me suis même mise à compter mes calories chaque soir. Lorsque je n'ai pas dépassé mon quota, je m'offre une barre de Kinder Bueno. Avec mes dernières acquisitions (blender et cuit-vapeur), je reprends plaisir à cuisiner des choses légères, sans matières grasses, en délaissant le four. Et résultat ? Gros coup de déprime en ce jour : j'ai pris 100gr. Ok, c'est absolument rien mais merde, j'suis pas là pour prendre ni stagner ! J'ai 20kg à perdre ! Et à cause de cette putain de hanche qui se réveille aussitôt que je me tiens mal ou marche de trop, ou m'accroupis (chose que je fais souvent au jardin), j'ai dû stopper le footing, il y a de ça maintenant un an... J'suis vraiment mal dans mon corps. Je ne le supporte plus. Ce gros bide de femme enceinte. J'ai l'impression qu'on a bien plus facile à s'habiller lorsqu'on a des grosses hanches. Au moins, y a pas de doute sur ce que tu portes dans le ventre.

Je le ressens vraiment comme une injustice. Les efforts sont là. Pas les résultats.

PS : Je ferme les commentaires car je suis tellement à fleur de peau que s'il y en a qui me sortent ce qui va suivre, je vais le détester durant les vingt prochaines années (ouais, au moins ça).

- "Comment va ta prise de sang ?" Merveilleuse. Et la tienne ?
- "Va voir une nutritionniste/diététicienne" Je suis déjà allée voir la première qui m'a répondu que le programme qu'elle comptait me soumettre était moins bien que le mien. Donc tout bénéf'
- "Essaye la piscine" Ok, quand j'aurai maigri
- "Tu t'es peut-être pesé le lendemain d'un gros repas" J'réfléchis un peu quand même...
- "Tu n'as plus 20 ans" Je t'emmerde. Nous ne sommes pas toutes condamnées dès la trentaine à devenir grosses et à finir ainsi. On a certes moins de faciliter à maigrir mais rien est impossible
- "Et le kiné pour ta hanche ?" J'ai donné, merci.
- "Y a pire que toi" Et tu n'imagines pas combien je les envie de s'assumer, elles !
- "Ca ne serait pas à cause de ça que tu n'as pas voulu nous rencontrer lors de ton we à Paris l'été dernier ?" On ne peut rien te cacher...