Soupe toute douce

mercredi 9 avril 2014 Ingrid | Mémorables oublis 0 Comments

Pour ceux et celles qui auraient loupé le dernier épisode, j'ai récupéré un robot multi-fonctions qui fait également blender. Donc forcément, je le rentabilise au quotidien avec des smoothies. Mais il n'y a pas que les fruits dans la vie. Il y a également les légumes ! Autant vous dire que j'ai hâte que les miens poussent dans le jardin.

En attendant, je me contente de ceux que je trouve en magasin (Bouh ! Pas bien ! Mais promis, je cherche à prendre direct chez le maraîcher, une association, un marché. Bref, je veux m'éloigner des supermarchés de part la qualité et le prix).

Revenons à nos moutons.

Aujourd'hui, on va parler soupe (en même temps, c'est dans le titre).

Les soupes, ce n'est pas une grande histoire d'amour. Disons que j'en ai ingurgité des soupes... d'hiver ! Carottes, patates, poireaux, navets, oignons. Des légumes dont je n'étais pas fan et encore aujourd'hui, je grimace d'en avoir sous mon nez. Et en soupe, et avec des grumeaux, non là, ce n'est vraiment pas possible...

Mais j'aime les soupes. Soyons d'accords. Été comme hiver, j'aime boire des légumes en guise de repas du soir. Qu'elles soient liquides comme épaisses, lourdes comme légères, c'est toujours un plaisir.

Bon, j'vais peut-être revenir à la recette du jour car j'vous ponds un pavé dont tout le monde s'en tape un peu.

Dernièrement, j'ai découvert la patate douce. Une saveur que je n'avais jamais connu et j'en ai fait mon coup de cœur. Et de suite après, j'ai découvert le rutabaga. Un navet doux. Je me suis dit que ces deux légumes ne pouvaient que bien se marier. Bingo !

La patate prend le dessus. Cela fait très doux, très velouté. Une soupe idéale pour les bébés, je pense. Et ça change du goût basique patate/carotte.

Pour 2/3 gros bols :
- 1 gros rutabaga
- 2 patates douces de taille moyenne
- 350ml de lait
(moins si vous aimez la soupe bien compacte. La mienne se mange tout de même à la cuillère).

01. Cuire les légumes en morceaux
02. Les laisser refroidir et éplucher les patates douces.
03. Mettre les légumes dans le blender avec le lait (chaud si vous mangez votre soupe de suite après).

Facultatif : À vous d'assaisonner à votre guise. Je suis très portée sur le naturel et pour mon goût personnel, pour cette soupe, je ne vois pas l'intérêt de saler, poivrer, ajouter des épices. Libre à vous donc d'embellir cette recette ;)

Bon appétit !

0 mémorables oublis :