Il y a un an

dimanche 11 mai 2014 Ingrid | Mémorables oublis 14 Comments


(la toute première photo de ton arrivée)

Il y a un an, tu débarquais dans ma vie. Rencontrer un pote à mon anniversaire, qui glissera dans la conversation qu'il a un chaton à donner sinon, (3 jours plus tard), il le ferait tuer.

Fred n'a pas hésité à le vouloir (pas qu'il soit tué hein). Moi ? Mon cœur disait oui de suite (vous me connaissez). Mais cette foutue raison a débarqué. Les beaux-parents qui ont récupéré un chat (très compliqué), la route derrière et devant chez eux, la forêt qui est à moins de 100m et surtout, ô surtout, je ne me sentais pas prête à revivre un nouveau deuil. Surtout lorsqu'on sait que je les ai pas mal accumulé ces dernières années.

Et puis, le lendemain, je croise la mère du pote. Qui me fait venir chez elle. Et elle me la présente. Cette petite boule de poils pas du tout craintive, joueuse et débrouillarde.

Merde, j'étais amoureuse. À la seconde où je l'ai vu, je savais que j'avais un nouveau chat.

Iago. Voilà son nom. Deux semaines devant nous pour l'accueillir dans de bonnes conditions : gamelles, litière, arbre à chat, jouets et friandises.

Le jour où l'on t'a eu, on ne s'est plus quittés. Il pleuvait, il faisait froid. Les conditions étaient merveilleuses pour flâner des journées au lit avec toi. Je t'ai mitraillé sous tous les angles. Mes followers ont dégusté. Encore aujourd'hui. Mais tu plais. C'est normal. Tu as gardé ta petite bouille et ton petit museau blanc.

Tu es joueur, câlin, propre et silencieux. Pas une seule fois tu n'as fait de bêtises. Sauf durant les 2/3 mois qui suivirent où en pleine nuit, tu avais une folle envie de faire le con. Je t'ai maudis (ils font comment les jeunes parents sérieux ?).

Et puis, tu as découvert le monde extérieur. Avec le harnais. Tu n'aimais vraiment pas l'herbe. Quelle sensation bizarre sous les coussinets ! Ah puis cette pluie qui mouillait ton pelage ! Oh une mouche ! C'est rigolo ! Oh cet arbre à chat gigantesque (le liquidambar). Encore aujourd'hui, tu adores y grimper.

Puis vient la délivrance. Le jour où tu étais apte à sortir tout seul. Tu étais devenu un grand garçon ^^

Je me tairais sur cette put*** de semaine où tu nous en as fait voir de toutes les couleurs : traverser 3 jours de suite la route, sous mes yeux, entre deux voitures (cardiaque, j'aurais mourru 3 fois !). Et puis l'autre jour où tu as pointé le bout de ton nez à 22h alors qu'on connaît par cœur les horaires où tu viens nous faire un signe durant la journée. Ce jour-là, aucun. Fumier...

Bref, les mois ont passé. Tu as grandi. Tu es devenu super beau avec ton pelage d'hiver. Tu es toujours aussi adorable. Nous avons dû te castrer. Car les chats du quartier devenaient quelque peu un danger. Tu te révèles être quand même un petit mec. Puis, on peinait à te rentrer les soirs.

Ah les soirs. Tu as une horloge dans l'estomac. Tu connais l'heure du dîner. Le meilleur moment de la journée pour nous trois.

Je t'ai appris à "dire" s'il te plaît lorsque je vais te donner à manger. Lorsque je fais le bruit du bisou, tu m'en fais un. Et tu raffoles du jambon. Attention, rien que pour toi. Celui qui a le moins de sel possible. Il suffit que je dise "miam miam" pour que tu deviennes tout fou. Mais tu n'es pas voleur. Je peux quitter la pièce en toute confiance. Puis tu ne nous casses pas non plus les oreilles à réclamer. T'es pas très bavard de toute manière...

Je pourrais te reprocher les temps pluvieux. Tu n'as aucune culpabilité à rentrer tremper avec, parfois, les pattes boueuses. Je ne parle pas des limaces collées dans tes poils. Bonheur... Mais c'est toujours mieux que certains chats qui ramènent orvets voire couleuvre. Beurk !

Bref, je pourrais détailler tout ce que tu m'apportes depuis un an, jour pour jour. Tu es adorable. Je ne regrette pas d'avoir laissé mon cœur prendre la main sur la raison. Tu m'apportes beaucoup. Tu es mon rayon de soleil. Tu as débarqué à une période où Fred et moi avions quelques soucis. Tu les as effacé à coups de rires, de ronrons, de mignoneries, de postures bizarres pour dormir (tes cabanes sous les oreillers) et des 1000 occasions de te prendre en photo.

Et surtout, tu m'as montré qu'on pouvait aimer à nouveau un chat aussi fort. Tu ne remplaceras jamais Berlioz. Tu n'es ni moins bien ni mieux que lui. Tu es différent. Sa perte fut très douloureuse. Son deuil fut très long. Je sais déjà ce qu'il m'attend lorsque tu partiras. Mais on s'en fout. Aujourd'hui, ça fait un an que tu mets du sourire dans nos cœurs. Fuck le futur.









Pas facile de choisir des photos. Du coup, j'ai mis celles qui t'avantagent le moins. J'veux pas risquer un trop fort élan de mignontitudes de mes lecteurs...

Je t'aime ma p'tite crevette ♥ (ou chat à tiques mais ça sonne moins bien).

Pour le suivre au quotidien, ça se passe ici ^^

14 commentaires :

  1. Oh ce chat... il mérite tout ça, il est tellement beau ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Bouh tu as gagné maintenant je veux un nouveau ptit chaton.

    Romy
    http://linconstance.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  3. Ahahah qu'est-ce qu'il est mignon <3

    RépondreSupprimer
  4. Ben heureusement que tu as mis les pires que tu avais !!! J'adore la 1ère... celle où il est assis avec sa patte avant entre les 2 autres et par-dessous toutes celle de son museau avec les 2 pattes en l'air ! Il est unique ce miron !!! Pour ma part j'en ai 4 (15 ans, 10 ans, 8 ans et 9 mois) et je trouve qu'ils nous apportent tellement, nos gentilles bêtes à poils !!! Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
  5. Je lis ça alors que ma boulette de poils est sur mes genoux à dormir comme un bébé alors je ne peux que confirmer ♥ ♥ bel article !

    RépondreSupprimer
  6. Un magnifique hommage pour un chat tout aussi beau !
    Bon anniversaire de rencontre à tous les deux <3

    RépondreSupprimer
  7. Qu'il est merveilleux. Comme on les aime
    ...

    RépondreSupprimer
  8. Je n'aime pas les chats... tu le sais déjà... je n'aime pas les chats... sauf Iago !!! pfff pourquoi il est aussi chou ?! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. et nous on raffole de le suivre sur IG ^_^

    RépondreSupprimer
  10. Sur la 5ème photo, il ne manque qu'une part de pizza et une bière !

    RépondreSupprimer
  11. Re ! Je viens d'aller voir sur IG comme conseillé en bas d'article et que vois-je ??? Non seulement tu aimes les chats (comme moi - cf. ci-dessus), et aussi jardiner (idem !)... mais tu as aussi un Boubou ??? Comme nous !!! Notre petite Jingle a 5 mois et j'adore cette race !... Tu as une page FB ??? Bizzz. Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
  12. @Mymy & Co : Oh mais as-tu un IG que je puisse suivre ces boules de poils ?

    RépondreSupprimer
  13. Non... J'ai juste une page FB où je mets beaucoup (trop ?) de ma vie... Mais mes followers sont triés sur le volet et c'est très sympa comme échange !!! ;-)

    RépondreSupprimer