Les magazines plus forts que la médecine

vendredi 25 juillet 2014 Ingrid | Mémorables oublis 8 Comments


Ma belle-mère croit tout ce qu'elle lit (dans les magazines que sa belle-sœur lui donne). Du coup, lorsqu'un article est intéressant, elle en déchire la page et la pose sur la table du salon. C'est ainsi que j'ai pris l'habitude de me voir offrir cette page qu'elle m'invite à chaque fois, à lire.

Avec l'habitude, je sais d'avance de quoi traite le sujet. Il concerne Papa...

Et comme ce matin j'ai eu droit à un nouvel article sur la table, que je ne lis même plus mais c'est plus fort qu'elle, j'ai eu l'idée dans faire une liste. Sur une durée de 2/3 ans, sachez que contre Alzheimer, il faut:

01. Manger sainement
02. Manger du poisson une fois par semaine
03. Faire du sport
04. Lire
05. Manger beaucoup de légumes verts
06. L'huile de noix de coco a des vertus
07. Faire des mots croisés/fléchés
08. Soigner son diabète
09. Écouter de la musique
10. Etc...

(vous remarquerez que les 3/4 des recommandations sont valables pour tout le monde et ne concernent donc pas uniquement Alzheimer. Mais vous savez bien que pour qu'un magazine ou un article soit lu, il faut un titre voire un dossier accrocheur).

Je sais que j'en oublie mais ce sont ceux qui m'ont le plus fait sourire. Parce que si j'en crois cette liste, Papa est atteint d'Alzheimer parce qu'il n'a pas fait de mots fléchés de sa vie. Voilà, bien fait pour ta gueule.

J'avoue n'avoir jamais lu les articles. Mais les titres accrocheurs vont plus dans le sens "t'auras pas Alzheimer si tu fais ça" plutôt que "vivre et manger sainement pour vivre dans de bonnes conditions".

Le problème avec ma belle-mère, c'est qu'elle y croit fort. Mais surtout, elle ne réfléchit pas lorsqu'elle vient me dire "j'ai lu un article où ils disent qu'il faut manger du poisson toutes les semaines".

Il est passé où le prix Nobel ? Où se cache celui qui a trouvé le remède pour guérir Alzheimer ?

Nulle part. Car si manger du poisson évite ou guérit Alzheimer, ça se saurait, non ?

Papa était un grand sportif. Il mangeait du poisson 2 fois par semaine (et pas le pané ou en boîte. Le poisson blanc du poissonnier). Il mangeait très sainement (c'était un pro du jardin et faisait attention à son cholestérol). Il n'a jamais eu de soucis avec le diabète etc...

Il a été dit dernièrement que le stress ne jouait finalement pas un rôle dans Alzheimer (et Parkinson). Peut-être, je n'en sais rien. Le fait est que Papa a toujours été une personne très angoissée et renfermée. Et quand bien même, rien n'a encore été confirmé par les chercheurs. Au jour d'aujourd'hui, Alzheimer reste une énigme. Même les médicaments pour ralentir la maladie sont peu efficaces (ils soignent le stress et certains te détraquent autre chose).

Ceci dit, j'espère qu'un jour, les grandes maladies trouveront la clé de la guérison (cancer, Alzheimer, Parkinson etc...). Mais il serait bien que les magazines arrêtent un peu d'écrire n'importe quoi sur des sujets aussi graves. Car il faut se mettre à la place des personnes qui sont atteintes de ces maladies non guérissables à ce jour et, tellement pleins d'espoir, y croient sérieusement à tout ça... J'ai un proche qui a Parkinson et a lu qu'il fallait manger une poignée de noix tous les jours. Il en mange donc tous les matins, pensant guérir un jour, de cette manière...

Précision : Je parle des magazines féminins (ça aurait été sur la santé, les articles auraient un petit peu plus de crédibilité)


8 commentaires :

  1. Pour Parkinson j'ai entendu dans une émission de radio médicale je crois qu'il allait essayer de régler ça avec de petites décharges électriques ou quelque chose comme ça, mais ça fait assez longtemps donc bon...

    Le problème c'est que ces magazines donnent inutilement de l'espoir. Et parfois certaines études qui sortent trouve des solutions de prévention... comme ce que j'ai lu dans Time to Sign Off il y a une semaine : "Selon une étude publiée aujourd'hui par l'International Longevity Center et l'Inserm et portant sur 429.083 personnes, le risque de développer la maladie d’Alzheimer recule de 3,2% pour chaque année de travail supplémentaire. Partir à la retraite 5 ans plus tard réduirait votre risque de démence sénile de 15%. Encore quelques années avant de vous plonger définitivement dans Derrick.

    Donc en fait je crois que c'est un peu de tout, avoir une bonne hygiène de vie et tous les autres conseils. Mais personne ne peut tout éviter, tout surveiller, et puis il y a aussi une part de génétique. Mon grand-père a eu Alzheimer il y a quelques années donc je risque de l'avoir aussi. Et le problème est loin d'être réglé : Alzheimer est l'une des maladies qui progressent le plus vite au monde : 35M de cas en 2013 ; 70M cas prévus en 2030.

    Dans l'émission médicale que j'écoute parfois ils disaient que l'on avait apparemment découvert qu'il y avait quelque chose qui apparaissait dans le cerveau une dizaine d'années avant que la maladie se déclare et que donc on pourrait mieux prendre en charge la personne... donc la recherche avance et en même temps les magazines donnent les conseils que l'on donne entre deux pubs pour Kinder sur la chaînes pour enfant : mangez 5 fruits et légumes par jours.

    RépondreSupprimer
  2. Tu devrais lui dire. C'est déplacé.

    Pour Parkinson, on a relevé une forte corrélation entre la maladie et le fait de manipuler des pesticides. Beaucoup d'agriculteurs sont touchés, et il me semble que c'est reconnu comme un accident du travail...
    Pour le reste, ce ne sont que des suspicions. Vaccins, aluminium...

    J'ai entendu parler à la radio du fait qu'il y avait de plus en plus de gens qui avaient Alzheimer jeune : 30, 40, 50 ans... Je me réjouis de voir que ce "détail" commence à être couvert médiatiquement. Peu de gens savent que c'est possible...

    Je te souhaite beaucoup de courage ainsi à tes proches.

    RépondreSupprimer
  3. En soit, rappeler qu'il faut manger sainement, faire du sport, etc ce n'est pas une mauvaise chose, on le répète certainement trop peu. Mais là, effectivement, ce qui pousse le bouchon un peu loin, c'est le côté "Si t'as une bonne hygiène de vie, t'en fait pas, t'aura pas Alzheimer".
    Je pense qu'il faut simplement vivre comme on l'entend, être conscient qu'avoir une bonne hygiène de vie est important, peser le pour et le contre et faire ce que l'on veut de sa vie. Se forcer a vivre d'une certaine manière, dans la panique, de peur d'être malade et se rendre compte que notre vie a été bouffée rien qu'en en profitant pas, c'est bien trop triste.
    Léa

    RépondreSupprimer
  4. MELGANE : Entre les cancers, Alzheimer et Parkinson, je sais à quoi m'attendre. Mais ce n'est pas pour autant que je vais me bourrer l'estomac de poisson, d'huile de coco, que je vais acheter des mots fléchés et m'inscrire dans une salle de sport. Car comme tu le dis, ces recommandations (manger sainement et bouger) sont valables pour tout le monde. Or, ces magazines féminins ont tendance à donner des tuyaux sur une maladie précise sans appui de chercheurs, de données médicales etc...

    MANTH : Mon père a été diagnostiqué à ses 52 ans. Il en a 60 aujourd'hui. On sait que la maladie attaque de plus en plus jeune mais ça ne suit pas derrière (ou avec beaucoup de mal). Un homme de 50 ans dans un centre de personnes qui avoisinent les 80 ans, ce n'est pas compatible. D'autant plus que mon père est encore jeune et actif... M'enfin, c'est un autre sujet ;)

    LEA : Mon père a eu une vie très saine et ça ne l'a pas empêché de tomber malade. Tout comme l'amie d'une connaissance, semi-pro, végétarienne, ne fume pas, ne boit pas et elle se bat contre un cancer des poumons à 35 ans. On fait attention et la vie ne nous remercie pas... Quant aux recommandations (manger sainement et bouger) données par ces magazines, je suis pour. Mais qu'ils n'avancent pas des hypothèses sans preuves médicales (crédibles !)...

    RépondreSupprimer
  5. Belle-maman essaie juste d'aider, maladroitement... La maladie de ton papa doit la toucher plus que tu ne l'imagines..

    RépondreSupprimer
  6. MAMZELLE PAPOTINE : Oh mai je n'ai rien contre ma belle-mère (bien qu'elle insiste avec ses articles alors qu'elle sait ce que j'en pense mais étant hypocondriaque, elle prend tout au sérieux...)

    RépondreSupprimer
  7. C'est une maladie terrible que celle-ci ... par contre, je ne comprends pas pourquoi elle progresse aussi vite. Est-ce lié à l'augmentation de l'espérance de vie ? ou y a-t-il un problème autre part ?
    J'espère vraiment que les recherches vont progresser et trouver des solutions. Ma grand-mère en est atteinte et c'est vraiment difficile, alors je t'envoie un souffle de compassion virtuelle <3
    En tout cas, je suis bien d'accord que l'hygiène de vie est primordiale, mais pour tout le monde. Et si ces magazines féminins font croire qu'elle peut protéger de la maladie d'Alzheimer, au moins ça aura pour conséquence une meilleure hygiène de vie pour ceux qui les lisent, c'est toujours ça de gagné, non ? ;)

    RépondreSupprimer
  8. LES BIJOUX DE LOÏS : Je pense que toutes les maladies que nous attrapons sont dues à la vie que nous menons au 21ème siècle. L'air que nous respirons, la pollution, les produits d'hygiène etc...

    Et je suis d'accord avec les recommandations que nous donnent ces magazines mais qu'ils nous fassent pas croire qu'ils aient la solution pour chaque type de maladie. Surtout lorsque la médecine elle-même n'a pas de solution justement... Et merci pour tes pensées, je te retourne les mêmes ;)

    RépondreSupprimer