Fuir pour ne pas souffrir

dimanche 15 mars 2015 Ingrid | Mémorables oublis 1 Comments


J'étais ainsi durant fort longtemps. Déjà, je ne m'aimais pas et je ne suis pas le genre de fille sur laquelle on se retourne. Et le très peu d'homme que j'intéressais, je les fuyais... La peur cruelle de m'attacher pour ensuite, souffrir.

Ah ça, des gamelles amoureuses, je m'en suis prise. Des chaudes larmes, des kleenex par dizaine, des douleurs au coeur etc... Et puis un jour, j'ai rencontré quelqu'un. Et merde, voilà que je m'accroche. Allez hop ! Je le quitte ! Merde, il pleure... Pfff... J'suis cruelle, j'peux pas faire ça... C'était il y a bientôt 4 ans. Et depuis, ce n'est que bonheur...

Alors peut-être que nous ne mourrons pas ensemble, peut-être que je vais mettre un jour de nouveau en boule des dizaines de kleenex mouillés de morve, que je vais avoir mal au coeur et les yeux gonflés de pleurs mais en tout cas, ce sont toujours des années de sourires de gagnées...

Parfois, il faut prendre le risque, non ? Et puis, on se relève toujours. Avec beaucoup de temps, beaucoup de mal. C'est nian nian de dire que tout le monde a le droit à l'amour. Réciproque qui plus est. Beaucoup n'y croit pas. N'y croit plus. Mais, j'vous promets que ça existe. Encore. Ca va juste vous tomber dessus. Un jour. Sans vous en rendre compte. Et lorsque vous voudrez fuir, il sera trop tard. Parce que ça voudra dire que vous avez laissé une petite porte ouverte à l'espoir. Et cet espoir, vous finirez par le vivre.

PS : Un commentaire que j'avais laissé sous un article dont la personne disait ne plus croire aux hommes. Ne plus croire en l'amour. J'en ai donc fait un billet (qui traînait dans les brouillons depuis deux mois donc du coup, je ne me souviens plus du lien de ce blog).

1 commentaire :

  1. Haa magnifique texte et qui me parle vraiment !! Cette peur de m'attacher, de souffrir, de me perdre ... Cet article me donne du courage pour traverser cette peur ;)
    Merci !
    Sarah'folle'

    RépondreSupprimer