Gâteau à la noisette

dimanche 12 avril 2015 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments


Vous commencez à me connaître : lorsque je fais un dessert, plus principalement un gâteau, c'est que j'ai un truc de périmé. D'ailleurs, j'ai droit à chaque fois à la même question de Monsieur : "C'est quoi qui est périmé aujourd'hui ?" ou encore "Qui comptes-tu tuer aujourd'hui ?". Ma réputation est faite.

Bon, ça n'enlève en rien le goût du dessert et ne met aucunement en danger la santé de mes proches (et de moi-même), je tiens à le préciser.

Pour ce gâteau, c'est en rangeant mon armoire (métallique d'amour offerte par mon Tonton) que j'ai retrouvé un paquet de poudre de noisette périmée depuis le 20 janvier (de cette année, n'abusons pas non plus).

Oui, ça pique un peu. Mais aucune moisissure, goût de noisette au rendez-vous et poudre toujours aussi fluide. Alors ni une ni deux, je me décide à faire un gâteau. J'ai pioché une recette sur Pinterest mais comme j'ai tout modifié, on va dire que c'est la mienne finalement. Seule la préparation reste inchangée.

J'ai tout modifié car la recette d'origine parlait en verre et non en gramme. Sachant que ma question en commentaire est restée sans réponse, c'était donc "Démerde-toi". J'ai donc choisi un verre à moutarde (il en existe 3 de contenances différentes. J'ai choisi ce verre-là). Puis va savoir s'il faut tasser ou non la farine, ça change tout au poids ! Voilà pourquoi j'ai tout modifié et ça a donné ceci :

Pour un moule de 26cm de diamètre :
- 1 verre bien rempli (sans tasser) de farine
- 1 verre de sucre roux
- 1 verre et demi (sans tasser) de poudre de noisette
- 1 sachet de levure
- 5 oeufs
- 80gr de beurre mou (sur les 100 de départ)

Après, c'est un jeu d'enfants : on touille le tout, on verse dans un moule (préférez le papier sulfurisé au beurrage) et on enfourne dans un four préchauffé à 180° durant 30min (+/- suivant les fours. N'hésitez pas à piquer avec un couteau pour connaitre la cuisson à coeur).

Verdict : Personne n'est mort, c'est le principal. Tout a été mangé. Gâteau moelleux au bon goût de noisette (même le lendemain !). Pas besoin de l'accompagner d'un café, on ne s'étouffe pas entre les bouchées (je parle de l'éventuelle sécheresse et non de la péremption hein ^^).



PS : Comme d'hab', ce billet culinaire va faire un flop monumental mais ce n'est pas grave, ça me permet de l'épingler dans mon Pinterest ^^ En même temps, quand on voit la qualité des photos, ça n'a rien d'appétissant. Il faut que je récupère une palette pour me fabriquer un joli fond en bois. Car porter l'assiette d'une main à hauteur de la lumière et prendre la photo de l'autre, c'est assez acrobatique (le trépied ne pouvant être installé proche de la fenêtre sans devoir tout déplacé).

4 commentaires :

  1. Ben il a l'air bien tentant ton gâteau, je vais tester ça bientôt je pense ! Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Mais il a l'air tout bon ce gateau.
    Le verre c'est comme les mugs etc. Tant que tu respectes la maniere de le preparer, cad sans tasser c'est tout bon ;)

    RépondreSupprimer
  3. Les noisettes si c'est au sec ça peut se garder longtemps :) Et vaut mieux cuisiner que jeter.
    La photo est très bien. Un jour pour faire un photo d'un plat en plein hiver (et donc avoir un brin de lumière du jour) je m'étais "amusée" à changer de place la table du salon pour récupérer cette fameuse lumière. Qu'est ce qu'on ferait pas pour une photo ^^

    RépondreSupprimer
  4. La dévoreuse de cookies : En espérant que tu le trouves bon ^^

    Frenchie4myself : Oui mais faut jouer sur le liquide aussi, non ?

    Balladesgourmandes : Arf, tais-toi, je dois prendre en photo le gâteau que j'ai fait hier (noix de coco périmée cette fois-ci lol)

    RépondreSupprimer