Tarte aux légumes du soleil

mardi 28 avril 2015 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments


Je vous l'accorde, ma tarte n'est vraiment pas jolie. Mais elle mérite d'être goûtée !

Elle est longue à préparer, au niveau des légumes à cuire. Prévoyez donc une bonne heure et demie pour le tout.

Ingrédients :
- 2 petites courgettes
- 1 aubergine moyenne
- 2 poivrons rouges
- 1 bouillon Knorr "Bouquet garni"
- 1 bonne poignée de gruyère râpé
- 1 bonne cuillère à soupe de moutarde forte
- 1 boule de mozzarella
- 1 pâte feuilletée

01. Nettoyez et coupez les légumes en morceaux.
02. Dans un faitout, faites-les revenir avec le bouillon. Pas besoin d'ajout de matière grasse
03. Remuez de temps en temps jusqu'à ce que le jus s'évapore. Cessez la cuisson lorsque les légumes commencent à caraméliser.
04. Réservez.
05. Étalez votre pâte dans le moule à tarte. Piquez-la.
06. Dans un saladier, versez-y les légumes. Ajoutez la moutarde ainsi que le gruyère.
07. Remuez et versez le tout sur votre pâte.
08. Déposez des tranches de mozzarella
09. Enfournez pour 40min dans un four préchauffé à 200° (vérifiez la cuisson, ça diffère d'un four à l'autre)

Verdict : Tarte légère, pas bourrative, parfumée. La mozzarella est facultative. Cette tarte peut être modifiée à l'infini (ajout d'oignon et/ou de tomates, remplacer le bouillon par des herbes, le gruyère par du parmesan etc...). Idéale lorsqu'on a un surplus de ratatouille. Dans ce cas-là, il est important de bien l'égoutter afin d'éviter que la pâte absorbe tout le liquide. Au pire, parsemez le fond de féculent de maïs.

5 commentaires :

  1. Je n'ai pas Instagram mais voici un lien qui t'expliquera tout sur les larves de coccinelles.
    A mon avis, les tiennes commencent leur nymphose. A moins qu'elles ne soient en train de mourir parce que ces bêtes-là c'est carnivore...

    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Merci Marie pour ton message (je n'ai pas eu de lien). J'ai eu le plaisir de découvrir au réveil que les 2/3 coccinelles qui m'inquiétaient ne sont pas affaiblies mais juste en évolution. Il y en a même une qui est en avance sur les autres. Elle est déjà blanche. Me voilà rassurée ^^

    RépondreSupprimer
  3. Pardon Ingrid, j'avais oublié de t'indiquer le lien, le voici :

    http://intra-science.anaisequey.com/experiences/92-details/167-exp-coccinelles-deroulement

    Chaque année j'observe l'évolution des larves de coccinelles dans la serre de ma voisine. Dans la nature c'est souvent plus discret.

    J'aime énormément le regard que tu as sur la nature, c'est rare chez une jeune femme. J'étais arrivée chez toi au moment du hérisson et j'avais été complètement charmée.

    Belle journée à toi (tu sais j'habite le Finistère nord et le temps n'y est ni chaud ni clément en ce moment).

    RépondreSupprimer
  4. Merci Marie pour tes jolis mots. Le temps est ensoleillé ici mais les températures restent basses... Ca ne va pas nous empêcher d'avancer dans le jardin cet après-midi (nous avons pris un peu de retard).

    Quant à ton lien, j'en ai appris plus que sur le manuel. Il est dit que lors de leur transformation en nymphose, il ne faut pas les nourrir. Mais ils ne précisent pas que durant 2 jours, durant lesquels je me suis inquiétée jusqu'à ce matin, elles vont devenir faibles et recroquevillées sur elles-mêmes...

    Quant à Miss Pic, j'espère qu'elle se porte bien et qu'elle est devenue maman ^^

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Ingrid,

    Je ne voudrais surtout pas te déranger ni m’immiscer dans ta vie mais j'ai vu sur ta page Facebook la vidéo d'une petite bette qui enfouissait une chenille...

    Il s'agit d'une guêpe fouisseuse, j'avais vu la même en octobre dernier :

    http://petiteschroniquesderiendutout.blogspot.fr/search/label/entomologie

    Je suis émerveillée comme une gamine quand il m'est donné de pouvoir observer de telles scènes.

    Je suis contente que tes petites larves soient vivantes...



    RépondreSupprimer