[135] Des nouvelles avant l'été

lundi 1 juin 2015 Ingrid | Mémorables oublis 2 Comments


Je n'ai pas grand chose à vous raconter en y pensant bien. Je pourrais vous dire que je cultive doucement mais sûrement mon jardin. Il est beau l'année-ci. J'ai abandonné les variétés peu communes d'aubergines et de tomates. Elles n'ont pas donné l'année dernière. Je reviens donc au classique. L'été n'est pas encore là que j'ai déjà hâte de goûter au butternut (j'ai dû en semer à nouveau car des limaces m'ont tué un pied). Et j'ai semé des melons, je ne sais toujours pas pourquoi. Je peine à réussir le semis de tétragone. Et je tente les salsifis ! J'adore ça en boîte alors cultivés, je me dis que ça doit être encore meilleur !

J'ai eu beaucoup de mal à convaincre mes beaux-parents d'arrêter d'utiliser du tue-limaces. Déjà, ils ne travaillent pas. Leur jardin est à deux mètres de la maison et ils ne prennent même pas la peine d'enlever les limaces manuellement (meilleur remède et 100% naturel). C'est surtout en rapport avec les chats que je refuse cette pratique. Cherchez "tue-limaces chat" et je vous souhaite une bonne lecture ! Ok, je ne peux pas empêcher les voisins d'en mettre mais je ne me sentirais pas responsable de l'éventuel empoisonnement de Iago ou Minette. Puis je parle aussi pour notre santé. Ce poison à limaces qui finit par se dissoudre dans la terre du jardin et rentre dans les racines puis dans les légumes que l'on finit par manger. C'est dingue les gens qui s'empoisonnent et surtout, qui s'en foutent ! Ces mêmes personnes qui vont ensuite dire que dans le temps, on ne chopait pas toutes ces maladies...

On s'est rendus à une fête des plantes il y a deux semaines. Dans une abbaye, rien que ça. Nous avons eu des entrées gratuites (5€ l'entrée) et nous n'avons pas été déçus par la beauté des jardins. Les exposants sont sélectionnés, sérieux et passionnés. Forcément, les prix sont à la hauteur de la qualité. Nous sommes repartis avec une clématite aux fleurs pompons. La semaine suivante, nous sommes allés à la première édition d'une autre fête des plantes qui elle, est gratuite. Les 3/4 des exposants étaient à l'abbaye la semaine passée ! On saura pour l'année prochaine... Nous avons fait la connaissance de Thérèse (qui a fait 200km pour exposer ses plants). C'est une experte en tomates, variétés anciennes comme nouvelles. Genre elle a fait 400 variétés de coeur de boeuf pour n'en retenir que 30. Elle possède 600 variétés de tomates. Une passion et un travail qu'elle a hérité de son père. J'ai appris beaucoup de choses à ses côtés. Et ce qui est chouette, pas de F1 donc je vais pouvoir récupérer les graines cet automne. J'ai hâte de goûter les 6 variétés qu'elle m'a suggérée...

Et, juste avant elle, nous nous sommes arrêtés à un stand de plantes carnivores. Je n'en ai jamais vu de ma vie et il est vrai que cette plante m'intriguait. J'ai discuté avec la femme très sympathique et souriante. J'ai appris beaucoup de choses en quelques minutes. Nous sommes repartis avec une sarracenia. Une plante qui peut être mis en pleine terre puisqu'elle ne craint pas le gel jusqu'à -20°. Elle n'a aucun pouvoir attractif mais des plantes carnivores extérieures, on n'en a jamais vu et on s'est dit que ça serait très original près du bassin. Mais à la maison, j'ai découvert dans le pot, un jeune semis d'une autre plante carnivore. Je l'ai rempoté et j'ai contacté la jeune femme qui m'a dit qu'il fallait mettre uniquement de la tourbe. N'en ayant pas, ce fut l'occasion de nous rendre à leur plantation, qui est chez nous en fait. Elle et son mari sont les producteurs de fruits et légumes dont on aperçoit la pancarte sur le bord de la route depuis l'année dernière. Nous n'avons jamais cherché à nous y rendre jusqu'à la semaine dernière. Et nous ne sommes pas déçus : culture biologique. Depuis peu, vente d'oeufs de poule et de caille et question plantes carnivores, y a du choix ! (on avait même embarqué la belle-mère avec nous). Il est un peu trop tôt pour faire un compte-rendu sur ces plantes mais je vous tiendrai au courant car attractif ou non, ces plantes ont une culture à la fois différente mais tout aussi simple qu'une plante classique. Fred a opté pour une plante attractive, la dionaea, celle qui se referme rapidement sur sa proie. Quant à moi, j'ai choisi une drosera qui est beaucoup moins attractive mais son pouvoir gluant me sera utile dans la chambre pour combattre les insectes les soirs d'été. Oui parce que la tapette à mouche sur les murs lorsqu'on aura repeint la chambre, ça le fera qu'à moitié...

J'ai terminé Californication en deux deux. On s'en lasse vite. Heureusement que la saison 5 a donné un petit souffle à la série mais je me suis totalement ennuyée dans la 6. Et quand je vois la saison finale, ils auraient mieux fait de se tenir à 5 saisons... Je me suis lancée depuis dans l'intégrale de Dr House. On ne m'arrête plus ! En même temps, je ne trouve rien de bien intéressant à regarder chaque soir à la télé... Mais qui dit dévorer des séries dit abandonner la lecture. Faudrait peut-être que je m'y remette (et non, j'évite l'idée de bouquiner sur une chaise longue au jardin. Pas envie d'être guettée. Et puis, ça me pousserait à farnienter encore plus ! Oui, ok, c'est bon parfois. Mais c'est un risque à y prendre goût ^^).

Revenons à Iago. Je suis désespérée. Il est envahi de tiques. Même ma véto ne sait plus quoi me donner en traitement (on a tout tenté). Les chiens sont plus exposés aux tiques et les chats aux puces. Iago, c'est tout l'inverse. Chaque jour je le pouille et chaque jour, je lui enlève des tiques. Pour savoir si le produit est efficace, je laisse une tique deux jours après avoir mis la pipette. Et elle est toujours vivante ! Je vais tester le vapo à la composition naturelle que ma véto me conseille. A vaporiser tous les 10 jours. J'espère que ça fonctionne car elle a épuisé son stock et j'ai mal au cœur de voir Iago se gratter tout le temps... J'ai lu que certains mettaient des huiles essentielles mais leurs utilisations sont délicates et dangereuses donc je ne m'y frotte même pas ! Et les témoignages que j'ai récolté dans mon appel à l'aide sur IG me refroidissent totalement.

Je ne sais pas encore quel rythme de publications vais-je donner au blog durant les deux mois de vacances. Peut-être que je me contenterai de vous donner uniquement des nouvelles. Au pire, il y a Instagram où je suis active tous les jours. Je n'ai même pas pris la peine de me pencher sur un nouveau design. Je l'aime bien celui-là. Il est fleuri, se prête bien à cette période de l'année. Je le trouve un peu foncé alors que j'ai envie de couleurs aériennes et fraîches. M'enfin, vous commencez à me connaitre : suffit que j'en parle pour que demain, un nouveau design soit en ligne. Ou pas.

Concernant mes mésaventures avec le vieux du jardin, ça s'est tassé depuis. Fred a réussi à le choper et l'a remis en place. Depuis, il ne nous guette plus, ne cherche même plus à venir nous parler. Bon, il nous a quand même volé notre arrosoir (c'est bizarre qu'il se retrouve avec un arrosoir identique au nôtre, le lendemain où l'on constate son vol. On l'a toujours vu avec deux gros et vieux arrosoirs et là, par le pur des hasards, il a un troisième arrosoir quasi neuf de 6L, identique au nôtre. Bizarre aussi que depuis ce jour-là, ses arrosoirs ne traînent plus dehors comme il l'a toujours fait). Ridicule, non ? On a préféré en racheter un. Soyons pas cons... Mais en tout cas, il fallait que ça clashe car je suis depuis, sereine. Au moins, les choses sont dites et claires.

Et lorsque les soucis ne viennent pas du voisin de jardin, ils viennent du voisin de chez nous. Ce mec a un chat dont il n'en a absolument rien à faire. Il a cédé aux caprices de sa jeune et depuis, le chat vit dehors, n'est pas nourri et est infesté de tiques/puces. Ce chat qui a défoncé la moustiquaire de notre chambre, s'y est introduit, a vidé les gamelles de Iago et surtout, surtout, a pissé PARTOUT ! Mais lorsque je dis partout, c'est mettre 2h en début de soirée, à tout nettoyer : arbres à chats, fenêtre, murs, pied de lit, tête de lit, commode, couette, matelas. Pensant avoir tout nettoyé, je pose une couette propre sur le fauteuil. Et là, tu sens les effluves te monter au nez. Seconde couette sale. Bref, j'vous dis pas l'ambiance ! Je n'en veux pas après ce chat. Il est affamé et marque son territoire. C'est un comportement tout à fait normal. Non, j'en veux à ce voisin qui est très peu fréquentable, qui pourrait m'envoyer bouler, m'insulter et ça aggraverait les problèmes de voisinages qui durent depuis pas mal d'années. Donc pour un chat, je préfère me taire. Sur IG, vous m'avez suggéré de kidnapper ce chat et l'emmener dans une assoc' mais ça va faire comme le précédent : il sera remplacé et ça recommencera de plus belle... Nous étions si impatients et heureux de poser notre nouvelle fenêtre que maintenant, nous sommes obligés de mettre du grillage pour éviter que le chat vienne défoncer de nouveau la moustiquaire. On perd un peu de clarté et, disons les choses, voir l'extérieur à travers un grillage, on se sent prisonniers. Bref, fait chier...

2 commentaires :

  1. Y'a vraiment des irresponsables, c'est dingue les gens qui se disent que parce que les chats sont indépendants faut pas s'en occuper... pauv' bête... :(

    RépondreSupprimer
  2. Pour Lago, tu peux lui donner de la Vitamine B. Il parait que ça donne un goût au sang que les bêbêtes détestent. Ma meilleure amie en donne à son cheval contre les moustiques et ça fonctionne

    RépondreSupprimer