Avoir un coeur de pierre

mardi 2 juin 2015 Ingrid | Mémorables oublis 1 Comments


J'aimerais tant en avoir un. Oui, c'est moche d'en arriver à le vouloir car je sais bien qu'au plus profond de moi-même, ce n'est pas moi. Ce n'est pas mon truc. Je n'arriverai jamais à avoir un coeur de pierre. J'ai déjà essayé mais le naturel revient au triple galop, me remet sur le droit chemin de la personne bien que je suis. Oui, parce que même si je me sous-estime chaque jour, je me bats contre ces pensées fausses et négatives pour croire que je suis une personne bien. Mais comment être à la fois une personne bien tout en ayant un coeur de pierre ? Car je n'en peux plus d'être affectée. Blessée par la bêtise humaine. Et parfois la méchanceté. Fatiguée de cet acharnement et lassée d'en souffrir. Je pense mener une vie des plus banales, ennuyeuses. Je fais ma vie, mon petit train train quotidien. J'emmerde personne, je m'occupe de personne mais il arrive un moment où quelque chose me tombe dessus. Non, je ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières. Y a pire situation, c'est certain. Mais le peu que je vis, j'aimerais que ça me passe au-dessus de la tête. J'aimerais en avoir rien à foutre. J'aimerais que lorsque je me fais emmerder, insulter que je puisse passer outre tout ça. Mais non, ça m'affecte. Ca me travaille l'esprit, j'en dors mal. Et surtout, surtout, je me remets toujours en question. Et comme si c'était devenu une habitude, je me rejette la faute. Alors que certains sont là pour me faire ouvrir les yeux sur la réalité, qu'il faut arrêter que je me vois comme la fautive dans toutes les situations. Je suis une victime mais je me sens coupable. Quelle belle contradiction. On m'insulte ? Je trouverai à dire que je l'ai cherché. On me critique ? Là également... Et je le vis quand même pas bien. Alors ce coeur de chair, de sang, de chaleur et d'amour, j'aimerais tant avoir un remède pour qu'il s'endurcisse. Pas au niveau des sentiments. Pas ceux qui m'apportent du sourire. Je veux que mon coeur continue de battre par amour, par amitié. Mais j'aimerais tant qu'il refroidisse et se barricade lorsqu'on me veut du mal. Je veux être protégée des mauvaises ondes, des mauvaises herbes, des mauvaises personnes. Qu'elles m'attaquent mais ne m'atteignent pas. Ne m'affectent pas. Voilà, c'est surtout ça. Car en fin de compte, elles y gagnent toujours. Gagner quoi à y réfléchir ? Ce pouvoir de faire du mal... Moi, je ne souhaite rien gagner. Je veux simplement vivre normalement, avec sérénité. A faire ma vie comme je l'entends. Et peu importe que l'on me critique car je ne serai jamais aimée de tout le monde comme je n'aimerai jamais tous les gens. Mais qu'on me foute la paix. A moi et à mon coeur...

1 commentaire :

  1. Je suis ce que l'on peut appeler un "cœur de pierre" et ce n'est pas difficile d'être quelqu'un de bien. Être quelqu'un de bien, pour moi, c'est être droite dans ses bottes et respecter ses valeurs. Ce que je fais.
    En fait, quand tout s'acharne sur ma tronche, comme ça t'arrive visiblement, je me "déconnecte". Je laisse tout glisser sur moi comme si ça ne me concernait pas. Car je ne vois pas l'intérêt de me morfondre, de me laisser atteindre. Au fond, c'est ce que veulent les autres, te voir flancher, alors ne le fais pas. Je conçois que c'est difficile pour certains mais c'est ce qui reste de mieux à faire. Mon credo c'est "tout finira par passer, autant attendre". Une sorte de foutisme ^^

    RépondreSupprimer