Je ne veux pas d'enfants : petit florilège de réponses

mardi 11 août 2015 Ingrid | Mémorables oublis 20 Comments


L'idée m'est venue de lister les phrases que j'ai pu entendre par des proches ou des étrangers, dans la vie réelle comme virtuelle lorsque le sujet sur la maternité était traité. Et aux vues des commentaires laissés sous cet article de lundi, je me dis que je suis loin d'être la seule à avoir entendu des vertes et des pas mûres.

01. Tu es jeune, tu vas changer d'avis
(peut-être mais en attendant, plus les années passent et moins j'en ai envie (et vu que l'envie est totalement absente depuis l'enfance, je ne me fais pas trop de soucis))
02. T'as pas trouvé le bon
(forcément, Fred ne voulant pas d'enfant, il devient lui aussi une mauvaise personne égoïste)
03. Tu dis ça parce que t'as jamais tenu de bébé dans tes bras
(pour ça, faudrait peut-être déjà que je veuille en tenir un)
04. T'as pensé à celles qui ne peuvent pas en avoir ?
(Où est le rapport ?)
05. Tu sais, l'accouchement n'est pas si douloureux que ça
(bah écoute, si tu le dis)
06. Au début, à l'arrivée du bébé, ce n'est pas facile mais tu verras qu'après, c'est que du bonheur
(tant mieux pour toi)
07. T'as pas peur de finir seule ?
(Dans le pire des cas, j'aurai toujours des chats pour me tenir compagnie)
08. T'as pensé à l'adoption ?
(oui, je suis déjà allée une fois dan un refuge SPA, moment très dur)
09. Un enfant, ça t'oblige à rester jeune et active
(je suis donc une vieille feignasse)
10. T'as pas peur que Fred te quitte face à ton refus ?
(pourquoi, il veut des enfants maintenant ? Il te l'a dit ?)
11. Tu sais, moi aussi je ne voulais pas d'enfants au début
(Y a que les cons qui ne changent pas d'avis)
12. Mais pourquoi tu n'aimes pas les enfants ?
(et toi, pourquoi tu les aimes ?)
13. C'est égoïste d'agir ainsi
(non, justement, je trouve que je suis très réfléchie et responsable)
14. Quant tu seras vieille, tu seras bien contente de voir tes (petits-)enfants
(qu'est-ce qui te dit qu'ils viendront me voir ?)
15. C'est beau un enfant, ça apporte tellement !
(un chat aussi)
16. T'as conscience que tu compares un enfant à un animal ?
(bah écoute, chacun son truc)
17. Et dire que tu peux en avoir et pas moi
(Ah ? Je peux en avoir ? Tu me l'apprends)
18. T'as peur de devenir adulte ?
(ok, donc je suis vieille, feignasse ET gamine)
19. T'as pensé à la lignée du nom de famille de Fred ?
(Ses cousins le font pour nous ^^)
20. Tu ne veux pas le prendre dans tes bras car t'as peur
(de le faire tomber et qu'il me vomisse dessus, oui)
21. T'es dans le déni
(tout comme toi, tu l'es face à mon choix)

Je dois en oublier mais vous avez une idée de ce que j'ai pu vivre ces 10/12 dernières années. Bien entendu, je n'ai pas toujours répondu ça mais le penser, très souvent !

Je suis également certaine que beaucoup vont se retrouver dedans. D'ailleurs, si vous en avez d'autres, je suis curieuse de les lire en commentaires.

J'ai acheté, il y a quelques années, un livre dont le titre m'avait interpellé : Pas d'enfant, ça se défend ! (vous pouvez lire mon compte-rendu ici). Ce livre m'a fait beaucoup de bien car il m'a pas mal déculpabilisé. Oui, vous n'imaginez pas, vous qui harcelez de questions les femmes qui ne veulent pas materner, à quel point vous pouvez être déstabilisants, irrespectueux, culpabilisants, agaçants et j'en passe ! Grâce à cette lecture, j'ai arrêté de culpabiliser, j'ai arrêté de me remettre en question et depuis, je vis très bien avec cette anormalité que beaucoup d'intolérants voient en moi.

20 commentaires :

  1. je suis d'accord avec toi! chacun son choix!! pourquoi forcer les autres à désirer un enfantt! et puis en quoi ce serait égoiste ??? vaut mieux ne pas en avoir que d'en avoir et qu'ils aient une vie malheureuse.
    ah oui en effet l'accouchement c'est pas si douloureux, non mais mdrr quoi !
    bisous :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois même pas pourquoi tu devrais te justifier. Tu ne veux pas d'enfant, c'est ton choix, point. C'est dingue ces gens, incapables de s'occuper de leurs fesses ! (Il ne doit pas y avoir assez de superficie, pour qu'ils s'intéressent à celles des autres.)

    RépondreSupprimer
  3. Moi non plus je ne veux pas d'enfants, toutes ces phrases je les ai entendues souvent... Je vais aller voir le livre dont tu parles!

    RépondreSupprimer
  4. 100% d'accord avec toi ! J'en ai une très argumentée et très pertinente : "c'est triste de ne pas vouloir d'enfants!" Ah. D'accord.
    et l'éternel "c'est tellement jolie une femme enceinte! *yeux brillants*" Perso, le ventre me dégoûte un peu ;-)

    Joli article qui ne fait de mal à personne!

    xoxo
    Lily

    RépondreSupprimer
  5. Plus jeune, je m'imaginais maman à 25 ans maximum (je ne voulais pas être une vieille maman, c'est cela oui...) puis quand j'ai atteint cette date fatidique, je me suis rendu compte que je n'étais plus vraiment sûre d'en vouloir.

    Je suis toujours au stade où je n'en veux pas. Peut-être que cela changera, peut-être que non. J'ai la chance d'avoir une famille proche qui me soutient dans mes choix. Par contre, au niveau des collègues et connaissances, c'est parfois plus difficile ! C'est vrai qu'ils ont l'art d'être culpabilisants !

    Le coup du "Tu n'as pas encore trouvé le bon"... J'ai cru que j'allais écharper mon interlocutrice : de quel droit se permettait-elle de juger mon couple ?!

    Le livre dont tu parles m'intéresse beaucoup, je vais tenter de me le procurer ! Merci pour cet article déculpabilisant ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Le 01 je l'ai eu, le 02 j'ai eu la variante "faut que je te trouve un mec".
    Ce n'est pas grave de comparer un enfant à un animal : les enfants sont des humains, les humains sont des singes, les singes sont des mammifères, les mammifères sont des animaux donc les enfants humains sont des animaux.
    Etant donné que j'ai 19 ans, j'imagine encore au moins 20 ans de questions et de remarques... magnifique ! Je suis ultra préparée ! x'D

    RépondreSupprimer
  7. Une amie a eu droit une fois à un magnifique "Tu devrais consulter un psy, c'est pas normal tu as surement vécu quelque chose d'horrible pendant ton enfance." Pas mal hein ? ;)

    Le "04. T'as pensé à celles qui ne peuvent pas en avoir ?" est vraiment sympa je trouve ! Parce que le fait d'en avoir un les consolera et les aidera peut-être ?

    Avoir un enfant est un choix, ne pas en avoir également, les deux sont à faire librement. Je n'arrive pas à comprendre que ça puisse choquer les gens encore aujourd'hui. Alors tenez bon !

    RépondreSupprimer
  8. Ahaha
    Je plaide coupable... j'ai déjà sorti quelques phrases du genre à ma meilleure amie, qui ne veux pas d'enfants...
    Mea cumpa :)

    RépondreSupprimer
  9. Le pire, c'est quand on aime les gosses mais qu'on en veut pas.

    Une collègue maman dit qu'à notre époque, les femmes sont libre de faire ce qu'elles veulent que vraiment, si on ne veut pas d'enfants, pourquoi pas, chacun ses choix.
    Sauf qu'il ne se passe pas 3 mois sans qu'elle me sorte une réflexion du type : "tu verras lorsque tu auras des enfants".....

    RépondreSupprimer
  10. je ne sais pas si tu connais le "Bingo des parents chiants" ;)
    http://mariemarie0000.free.fr/bingo.html

    RépondreSupprimer
  11. Ah mais je me retrouve tellement dans ce que tu dis !
    Le père de l'Ours nous baratine souvent avec des phrases de ce genre , & ça commence à être vraiment fatiguant de tout le temps répéter la même chose ...

    RépondreSupprimer
  12. J'adore la 4 et la 17... quel rapport... Franchement j'ai fait des traitements pour avoir un enfant, et je n'ai jamais reproché à celles qui n'en voulaient pas par choix mes problèmes... Chacun prend ses décisions !

    Et tu as bien raison ! Et puis de toute façon les enfants c'est que des emmerdes au final quand je vois mes copines qui en ont et qui n'arrêtent pas de s'engueuler avec leur mec (voire se séparer), qui n'arrêtent pas de gueuler tout court, et qui ne pensent même plus à elles. En fin de compte je suis bien contente de ne pas en avoir ! (oui ça m'a pris du temps pour arriver à dire ça... et encore je ne le crie pas sur tous les toits : les gens ne comprendraient pas).

    Et je ne pense pas être plus égoïste en n'ayant pas d'enfant, quand je vois la génération future, et l'état de notre planète au moins j'évite d'en rajouter ^_^

    RépondreSupprimer
  13. Je suis comme toi, sauf que moi je veux pas de chats, mais un chien ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. " l'accouchement ça fait pas si mal que ça "..

    MDRRRRRRRRRRRRRRRRRR, pour avoir accouché deux fois, je te confirme que SI, tu douilles, même si ensuite tu t'en fous de la douleur quand t'as bébé dans les bras.
    Je pars du principe que le trotteur c'est mal. Pas pour ça que je fais chier les mères qui en utilisent pour leurs enfants. Je donne mon point de vue certes, mais j'insiste pas comme une forcenée.
    T'as ton avis, t'as pas envie d'avoir de mômes, c'est TON problème, pas celui des mèrespleinesdecernesdecacaetdevomicomplétementbornées.

    RépondreSupprimer
  15. C'est rare de tomber sur un sujet comme celui-ci en surfant sur des blogs, je me suis tout de suite reconnue. A la différence qu'actuellement, je n'ai personne dans ma vie donc forcément, ça explique peut-être mon envie de ne pas avoir d'enfant. Mais...je te soutiens ! Profite de la vie, c'est la tienne, tu en fais ce que tu veux !

    RépondreSupprimer
  16. Grandiose le blog : T'es pas la seule à réagir au "l'accouchement ne fait pas si mal que ça" donc chochotte comme je suis, tu confortes mon choix qui est déjà sûr à 100% :p

    Jess : J'ai l'impression, en France en tout cas, qu'on adore s'occuper du cul du voisin

    Cécile : J'espère que ce livre t'ôtera l'éventuelle culpabilité que j'ai eu avec ces jugements

    Touche pas à mes bouquins : Bah moi je ne suis pas triste de ne pas en avoir :p Je trouve le ventre du femme enceinte très joli mais c'est le nombril qui me ferait tourner de l'oeil ^^"

    Maghily : J'espère que ce livre te fera du bien ! L'homme qui est remis en question dans le fait que je ne veuille pas d'enfant, je connais. C'est presque insultant !

    Melgane : Si t'en veux pas, tu sais déjà à quoi t'attendre. Si t'en veux, on te fichera la paix bizarrement :p

    Les facéties de Nala : Tu m'as mis un doute : je me demande si je n'ai pas eu droit au psy moi aussi...

    Ethamtam : Tu seras chatiée ! :p Au moins, t'as une petite idée de ce qu'elle subit ^^"

    Harmony : Pas mal la collègue, tout dans la finesse ^^

    Brittabg : Le peu que j'ai lu, j'ai bien rigolé ! Merci pour le lien

    Cocoon : Je suis passée par là, courage ! Suffit de gueuler un bon coup et bizarrement, ça rentre direct dans les oreilles :p

    Les petits riens : tu as dit le fond de ma pensée... Quand je vois autour de moi, à la télé etc... Ca donne vraiment pas envie (tout comme le mariage). Et pour la 4 et 17, ce sont ces reproches-là qui m'ont le plus pousser à la culpabilité jusqu'à ce qu'on me dise un jour "Ca ne leur fera pas avoir un enfant pour autant"

    Made in Audrey : Pas mal aussi comme choix ^^

    Marie : J'adore la dernière ^^" Et je croix que le trotteur est mauvais pour la croissance de l'enfant non ? Moi, ce qui me choque, ce sont les gosses qu'on tient en laisse. Non, franchement, je crois qu'aucun argument ne me ferait accepter ça...

    La vie qui me ressemble : Je te plains lorsque tu auras trouvé quelqu'un...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le trotteur est mauvais. En tout cas, c'est ce que disent les médecins et pédiatres. Personnellement, j'ai pas envie de mettre mon fils là-dedans. Y'a pleins de risques, mais c'est pas pour ça que j'emmerde les autres qui le font.
      Et je prends dans la gueule que si, ca apprend à être autonome blabla.
      Bah écoute, quand leurs enfants prendront un pot de fleurs sur la tronche parce qu'ils seront à hauteur pour tirer la nappe, ce sera pas mon soucis !

      Supprimer
  17. Bien entendu que chacune a le droit de décider de vouloir être mère ou non....Et même si j'avoue que j'ai du mal à comprendre parce que moi j'en ai toujours rêvé, voulu et désiré, je peux tout à fait respecter et ne pas juger celles qui font le choix inverse.
    Pi, entre nous, y'en a plein qui en ont et ne devraient pas en avoir eu (je sais pas si c'est français, mais pas grave).
    Bref, si ton chéri et toi voyez les choses de la même façon là dessus, alors c'est que du bonheur, ma foi!

    RépondreSupprimer
  18. C'est effectivement le genre de reproches qu'on entends quand on exprime son non désir d'enfants.
    (Haha moi aussi je prends pas les bébés dans les bras. Je sais pas faire. )

    RépondreSupprimer
  19. Haha je connais la situation! Moi j'ai souvent entendu "mais tu es jeune, ça va venir!" (en parlant de l'envie d'avoir un enfant). Oui enfin, j'ai 25 ans, y'en a qui ont déjà procréé plusieurs fois à cet âge là, donc je ne suis pas SI jeune que ça, j'ai pas 14 ans non plus! Et puis, si ça ne vient toujours pas, eh bieeeen... Tant pis! Ou plutôt tant mieux!
    Il y a aussi le "c'est pas pareil avec les tiens" quand je dis que je supporte pas les enfants. En quoi le fait que ce soit le mien m'aiderait à supporter le fait qu'il gueule la nuit, mange tout ce qui lui passe sous la main, courre partout, pose des question chiantes tout le temps, pique des colères soudaines etc?
    Et à tous les parents qui disent que "c'est que du bonheur", j'ai bien envie de leur rappeler les premiers mois où ils ne fermaient pas l'oeil de la nuit, ces moments où on te dit "c'est normal d'avoir envie de jeter ton bébé par la fenêtre, il ne faut simplement pas le faire". Même ma mère m'a avoué que je la rendais folle quand je ne dormais pas!

    RépondreSupprimer