On se quitte

dimanche 9 août 2015 Ingrid | Mémorables oublis 3 Comments


C'était un mardi. On n'était pas destinés à se rencontrer. Pas dans ces conditions. Et puis, lorsqu'on nous a présenté l'un à l'autre, il aura suffit de quelques minutes pour que nous devenions copains. L'amitié, plus forte, est venue sur le tard. J'ai appris à te connaître. Avec tes bons et tes mauvais côtés. Mais force est de constater que tu avais peu de défauts. Comme quoi, on ne devient pas aveugle qu'en amour... Les semaines ont passé. Les mois également. Nous étions toujours ensemble. Parfois même de trop. Beaucoup trop. On se retrouvait surtout les soirs. C'est ainsi que je finissais mes journées, avec toi. Parfois jusqu'à tard. Mais tu m'apportais beaucoup ! Et puis, j'ai rencontré Fred. Je me suis peu à peu éloignée de toi. Tu me manquais au début. Et puis, ton absence, je m'y suis faite. Jusqu'à ce que tu réapparaisses dans ma vie. Deux ans s'étaient écoulés. Nous avions changé. Surtout moi. Ce n'était plus comme avant... Les mois ont passé. Les années également. Depuis quelques mois, de la tension s'est installée entre nous. J'ai tenté de sauver notre relation. Je te promets que j'ai tout fait car je n'avais vraiment pas envie de me séparer de toi. Malheureusement, toutes les choses ont une fin. Les bonnes comme les mauvaises. Tu as décidé de me lâcher. Tu as eu la délicatesse de me lancer des signes de ras-le-bol, de détresse. Je les ai vu. Je les ai compris. Donc, démunie, impuissante, je te laisse partir. Je ne sais pas encore pour aller où. Ni avec qui. J'espère que tu ne m'en voudras pas de te remplacer aussi vite. La rupture est à peine entamée que je te remplace déjà. Ne crois pas ça mais je me sens vide. Bon ok, j'exagère un peu mais loin d'être vital, j'ai besoin de combler le vide que tu me laisses. Ne t'étonnes pas si le jour-même, j'ai commandé une nouvelle tour. Pardonne-moi. Au moins à moitié. Car après tout, si on réfléchit bien, dans un sens, je reste fidèle. Car en restant chez HP, c'est un peu comme si je gardais quelque chose de toi...

Mon PC me lâche depuis quelques jours. Dans les pires moments financiers puisque je viens de claquer 2100€ dans la photo et moins d'une semaine après, mon PC qui rend l'âme. Il venait d'avoir 5 ans. Je venais de passer à Windows 10. Cela fait un peu plus d'un an qu'il devenait lent. Rien que de l'allumer, j'avais déjà fini mon café. Et j'aime bien boire mon petit cappuccino pendant que l'ordinateur s'allume parce que je n'aime pas rester sans rien faire pendant ces quelques secondes (secondes, ça, c'était avant parce que là, c'était surtout des minutes). Et je ne vous raconte pas la galère pour le traitement des photos ! L'horreur ! J'ai fini par les transférer directement sur un DDE sans passer par la case traitement (je vais m'amuser pour me mettre à jour, j'vous raconte pas). Et pire lorsque je voulais aller sur Flickr pour gérer mon compte (ajout dans des groupes, albums, mettre des tag, explorer). Ça buggait durant des minutes. Je devais parfois carrément relancer la machine ! Alors la décision fut de changer la tour avant qu'il ne soit trop tard. Car je n'y connais rien en informatique. Que je peux changer mais pas ajouter de ram, qu'il faut également changer de carte graphique et/ou mère. Alors bon, tu rajoutes 200€ et tu te retrouves avec une tour neuve. Donc c'est chose faite. Normalement, je reçois la tour ce jour (je suis vraiment maudite avec les délais de livraisons, je les collectionne). Et tant mieux puisque samedi matin, l'ancienne m'a fait des misères. J'ai cru qu'un avion allait décoller de la chambre. Puis les bips que tout le monde redoute au démarrage de l'ordi. Ensuite, le PC qui reste allumé alors qu'il est bien éteint. Quelques recherches sur le net pour apprendre qu'en fait, le voyant vert qui reste allumé derrière la tour, c'est signe que la carte mère est entrain de lâcher. Donc, à y réfléchir, pas de regret d'avoir racheté une tour. Super timing ! Je ne connais absolument personne autour de moi qui aurait pu me renseigner sur une carte mère et lorsque je fais des recherches, j'ai l'impression de tomber sur une langue totalement étrangère. Me voilà donc reparti pour quelques années avec un PC tout neuf, tout vide, tout rapide. A moi le bonheur de redécouvrir un ordinateur rapide, à ouvrir des logiciels gourmands sans attendre 5min, aller sur Flickr sans bug. J'ai pris un HP car je ne jure que par eux vu que je ne connais qu'eux. J'ai failli prendre un barbone que j'ai découvert durant mes recherches. Très compact, beaucoup moins cher mais le nombre de ports USB m'a empêché de commander. Financièrement, ça craint du boudin mais je n'arrive vraiment pas à surfer avec plaisir sur un iPhone ou une tablette. Je ne jure que par la bonne grosse tour et son grand écran, qui prennent beaucoup de place. Et de poussière. Puis, avouez-le : comment auriez-vous vécu sans moi ? :p

3 commentaires :

  1. Je lis sur quelques blogs sur mon téléphone, mais dès que je veux commenter, je dégaine l'ordi ! Donc il arrive que je lise le matin dans le bus et que je commente le soir en rentrant ;)

    Mais j'utilise un portable, pas d'encombrante tour, j'aurais l'impression d'être au bureau.

    RépondreSupprimer
  2. Lydie : lire sur iPhone ne me gêne pas mais alors, pour écrire, rien ne vaut le PC. Par contre, tu es plus moderne que moi : je n'ai jamais eu de portable :p

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas comment tu fais, rien que d'attendre 1 minute que mon ordi réagisse et ça me gonfle prodigieusement. Fanny et la patience, mouhahaha.

    RépondreSupprimer