Qu'ai-je fait ?

lundi 28 septembre 2015 Ingrid | Mémorables oublis 2 Comments


Les liens renvoient aux photos Instagram pour ceux et celles qui n'ont pas cette appli...


- Je me suis séparée de mes livres et de mes albums de musique en les revendant sur des sites spécialisés. J'ai récupéré une quarantaine d'euros. Il y a des prix extrêmement bas sur énormément d'articles mais le but étant de faire de la place et non de l'argent. J'attends le paiement du 3ème site et je vous en ferai un compte-rendu.
- J'ai enterré mon poisson Croustibat. Je l'ai même aidé à mourir. Ça m'a beaucoup touché. Comme quoi, même un poisson peut apporter quelque chose. Je n'y aurais jamais cru. Du coup, histoire de ne pas voir l'aquarium vide, j'ai vite mis des crevettes. Une crevette bleue du Gabon (que j'appelle Jacques comme dans Nemo) et trois crevettes red cherry rigolotes comme tout qui, contrairement à la bleue, vivent le jour et ne sont pas du tout craintives. Ah puis, y a aussi Cocu (un escargot à cornes). Ca ne remplace pas mon Crousti mais c'est rigolo à voir. J'ai floodé mon Instagram durant quelques jours, c'est pour dire.
- Toujours dans les "emmerdes animales", Iago s'est fait opérer. Pensant que c'était suite à ses vaccins, on a laissé traîner la chose jusqu'à ce qu'on finisse par s'inquiéter. Ce qui a également inquiéter le vétérinaire lors de l'auscultation. Après 10 jours de traitement qui n'auront rien changé, on a fait retirer la grosseur. 80% de chance que ça ne soit pas une tumeur. A surveiller quand même mais on en ressort très soulagés. Depuis 5 jours, Iago est enfermé dans la chambre et je le suis également car je surveille qu'il ne touche pas aux fils (la collerette qu'on a acheté, on ne l'assume pas). C'est assez difficile mais on s'attendait à pire. Il déprime beaucoup, miaule un peu puis finit par s'endormir. Pas facile d'emprisonner un chat qui est hyper actif du matin au soir sans même savoir pourquoi. En plus, il fait super beau, ça n'aide pas. Mais j'ai eu idée de lui acheter un harnais. Il a un peu de mal avec (c'est pour petit chien, le harnais pour chat ne lui allant pas, donc pas adapté à sa morphologie). Tout allait bien jusqu'à hier lorsqu'il a tiré d'un coup (un vélo a surgit par derrière) et la laisse a lâché. Il s'est enfuit dans la forêt. Bien entendu, les croquettes ne valent rien face à la liberté retrouvée... J'ai beaucoup angoissé car c'est une forêt où il y a pas mal de renards et je me suis mise en tête que si Iago se retrouvait coincé dans une branche ou sous un grillage, de miauler, il pourrait les attirer. Fort heureusement, après quelques heures d'angoisse, il est rentré dans l'après-midi comme si de rien était... Mais il se retrouve de nouveau enfermé car sa cicatrisation n'est pas totalement faite. Et histoire d'éviter de racheter une laisse pour les 4/5 jours restants, on lui en a fabriqué une du tonnerre ! (vive les mecs bricoleurs).
- Je me suis remise à lire avec cet automne qui a débarqué bien trop brusquement et trop tôt. Un passage chez Noz et 11 nouvelles lectures m'attendent. Après avoir terminé les 3 derniers livres qu'il me reste que la belle-soeur m'a prêté.
- J'ai eu dans l'idée d'acheter une plante verte à mettre dans la chambre, peu éclairée. Mais quand tu vois que Leclerc en vend une petite dizaine avec pour seule désignation "plante verte", ça ne m'a pas m'aidé dans mon choix (finalement, j'ai trouvé une pilae. Une bouture faite sur une plante de ma Belle-mère).
- Je désespère d'arriver à vendre un jour mon appareil photo ainsi que le sac. Si j'avais su (et pu), je les aurais vendu bien avant car cette petite rentrée d'argent ferait beaucoup de bien. Je suis allée les faire expertiser chez Easy cash. Ils m'en réclament 160€ pour le matériel et 85 pour le sac ! Un boitier en très bon état avec un objectif 50mm, le manuel complet, la sacoche et une carte mémoire ainsi qu'un sac "pro" comme neuf, faut pas abuser...
- Le jardin touche à sa fin. Reste plus que les courges et des tomates cerises tardives. Les betteraves ont tellement peu donné que je les ai engloutis en 3 jours. Et j'ai dit adieu aux navets ainsi qu'aux céleris qui ont été attaqués par le ver blanc. Quant aux 25 pieds de chou-fleurs, je n'en récolterai que quatre. Déception... Par contre, coup de coeur pour le butternut. J'en ai cultivé à l'aveugle, suite aux recommandations IG et franchement, j'adore son goût ! Et puis, c'est plus petit donc pour deux personnes, c'est nickel.
- Et comme si ça ne suffisait pas, mon congelo a déconné. Une baisse de tension durant les forts vents a désactivé l'alarme. Et comme je n'ai pas toujours le nez devant lui... Du coup, un samedi soir, je l'ai retrouvé à -7° avec de l'eau au sol. Tout était fichu à l'intérieur. De l'acheté comme du récolté. Ca nous a vraiment mis un coup au moral. Pas financièrement mais au niveau des heures passées à cueillir (1kg de fraises des bois, trois de myrtilles, le double en mûres). Mais on a vite relativisé : y a pas eu mort d'hommes...
- Dimanche, barbecue et sortie kayak. On va renouveler dans la semaine. Profiter de ces journées ensoleillées. Je prendrais l'iPhone avec moi même si le paysage laisse à désirer (la Meurthe sèche de plus en plus ce qui limite beaucoup les trajets en kayak).
- Bonne fête Papa

2 commentaires :

  1. J'ai suivi les mésaventures de Iago sur Instagram... Pauvre petit coeur ! Je suis contente qu'il aille mieux et qu'il ait retrouvé sa liberté si chère !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour lui, Lydie ! Le chat des voisin a dû se calmer. Aucun bagarre/griffure à déplorer depuis quelques jours ^^

    RépondreSupprimer