Un cappuccino s'il vous plait

mercredi 9 septembre 2015 Ingrid | Mémorables oublis 3 Comments


Je ne suis pas une fan du café. Je pourrais presque dire que je n'aime pas ça. Mais si je me retrouve avec une tasse qui déborde de crème mousseuse qui cache sous son nuage de lait, le fameux liquide brun, je ne réponds plus de rien. Vous l'aurez compris : j'adore le cappuccino ! Malheureusement, je ne vais jamais dans les cafés ou bien, c'est aux heures d'apéro. Et les rares fois où je vais au restaurant, je n'ai plus la place pour un dessert. Alors un cappuccino...

Chez moi, ce fut tous les jours le café à l'italienne. Vraiment pas mon truc. Alors je n'en buvais pas. Ou bien, je m'achetais le cappuccino en poudre. Puis lors de mes années belges, la cafetière Dolce Gusto sortait. Celle qui propose de faire toutes sortes de café. Ni une ni deux, je l'achetais ! Sauf que, comme elle ne sortait qu'en France et que je ne voulais pas attendre, mon ex a eu l'étrange amabilité de faire 4h de route pour pouvoir me l'acheter et faire un stock énorme de boîtes à capsules, sans même connaitre la qualité des boissons. Heureusement, j'ai adoré. Surtout les cafés à base de lait, bien entendu... Puis, revenue en France, les moyens à la maison ne permettaient pas d'acheter les capsules. D'autant plus que mon frère en buvait également. C'est donc à contre-coeur que j'ai revendu ma cafetière.

Les années sont passées et je me suis faite sans mal à l'absence de boissons caféinées. Puis, j'ai rencontré Fred et dans la foulée, j'ai fait la connaissance de la machine Senseo des beaux-parents. Je bichais de savoir que je pourrai me faire des cappuccinos au parfum de spéculoos ou caramel. Sauf que, je n'aimais pas du tout. Je ne peux pas dire que ce soit dégueulasse car d'autres adorent mais force est de constater que le café Senseo est de moins bonne qualité que les autres cafés (Tassimo, Nespresso, Dolce Gusto). Précision : j'ai goûté à tous.

Senseo, avec moi, ça ne passe pas. J'en ai acheté des variétés pour trouver le café qui me plairait mais je le buvais à chaque fois avec une grimace dissimulée. Puis, allez savoir pourquoi, un ras-le-bol s'est manifesté le mois dernier. Le bon café me manquait. Surtout celui du petit-déjeuner dominical. J'ai droit à des croissants délicieux de la boulangerie que j'accompagne d'un café Senseo que je n'aime pas. Il fallait donc y remédier !

Si je souhaite m'acheter une cafetière, autant que Monsieur en profite également. Sauf que, ça se complique : Monsieur adore le café noir et moi, je le déteste. J'adore le cappuccino et lui, non. Financièrement, la bonne vieille cafetière avec filtre et café moulu, c'était l'idéal. Pour Monsieur. Mais, je le connais, il n'aurait jamais pris la peine d'attendre que le café se fasse le matin. Il fallait donc une cafetière programmable. Que j'ai fini par trouver, alliant qualité et prix. Mais moi dans tout ça ?! Eh bien je ne me voyais pas rajouter du lait dans mon café. Car je peux déjà très bien le faire : la tasse de lait au micro-ondes puis j'ajoute une cuillère à café de Maxwell. Mais ça reste du café au lait et pas un cappuccino.

On m'a alors parlé du fouet qui transforme le lait en mousse. Puis, j'ai découvert le Mukka Express de chez Balietti. D'après mes recherches Internet, il te fait un cappuccino de malade (enfin, surtout la mousse). Mais 80€ la bête qui ne fait QUE ça, j'étais moyennement décidée à l'acheter.

C'est lors de quelques courses que je suis allée au rayon des cafetières. Et, je n'ai pas tourné autour du pot, mes yeux étaient attirés par les cafetières Dolce Gusto. Un peu moins sur les prix par contre... Je suis ensuite allée faire les comparaisons dans le rayon des cafés. On oublie Nespresso qui ne propose pas de cafés Latte. Et bonne chance pour les trouver ces fichues capsules. Donc niveau disponibilité, on raye cette marque de la liste. Tout comme Senseo, bien entendu. Tassimo, j'ai eu plus d'avis négatifs que positifs donc je ne souhaite même pas tenter. Me restait donc Dolce Gusto. Certes, c'est cher (comme depuis ses débuts) mais la qualité est là (à mon goût, en tout cas).

Après, je me dis que je ne bois qu'un café par jour. Je ne suis donc pas une grande consommatrice. Financièrement, y a de quoi facilement gérer. Puis, je ne me ferai pas que des cafés Latte donc ça reviendra encore moins cher.

C'est ainsi qu'un dimanche à 12h30, je commandais ma Circolo Titanium automatique. Grâce à une offre internet qui ne durait que 3 jours, j'ai eu une réduction de 20€ et des frais de port gratuits. Sans oublier mon cashback que j'ai utilisé. La machine me revient donc à 100€ au lieu de 170. Ca fait un peu moins mal. Bon, ça reste encore cher pour une cafetière qui ne sera utilisée qu'une seule fois par jour rien que pour moi mais elle me paraissait bien intéressante. Et puis, avec une large gamme de cafés, ce n'est pas indéniable...

J'ai cherché des sites qui proposent des capsules pas chères ou compatibles mais si tu ajoutes les frais de port, tu n'y gagnes pas grand chose... Je n'ai donc plus qu'à espérer que mes deux supermarchés proposent des réductions sympathiques. Quant au recyclage, j'ai découvert que quelqu'un reprenait les capsules à 12km de chez moi. Ca m'a conforté dans mon achat.

Je suis allée chercher la cafetière au magasin, la semaine dernière. Aussitôt rentrée, aussitôt testée. J'avais eu l'intelligence d'acheter des capsules à l'avance. Bien entendu, je me suis fait un cappuccino et je suis soulagée de voir que c'est exactement le même goût que dans mes souvenirs. Je ne peux me permettre d'être difficile quant à la qualité d'un vrai cappuccino mais cette cafetière fait bien son travail. Je dirais presque qu'il fait de meilleurs cafés qu'à ses débuts puisque lors de ma première cafetière, les dosages se faisaient manuellement. Pas toujours facile de bien doser le lait. J'avais tendance à y laisser de l'eau. Tandis qu'avec le mode automatique de la Circolo, je n'ai plus de soucis. Elle s'arrêtera de couler au niveau que j'aurai préalablement choisi. Ainsi, pas de débordement, de surplus d'eau, de café mal dosé etc...

Je ne vais pas vous faire de vidéo car il y en a pas mal qui circulent sur le net et ce sont d'ailleurs elles qui m'ont aidé dans mon choix. Je suis contente de mon achat. Même si je l'ai eu pour 100€, ça m'embête un peu d'avoir mis autant dans une cafetière. Mais elle propose tout de même plein de variétés de café, un sacré avantage.

Depuis peu, elle prône à côté de la télé. Elle prend peu de place. Elle est design, se fond dans la déco future de la chambre. Le dosage automatique est vraiment génial. Les cafés sont très bons à mon goût (pour une cafetière grand public, je précise). Les capsules ne sont pas si chères si on est un petit consommateur et surtout, il existe une large gamme de café pour satisfaire tout le monde ! Pour preuve, Monsieur a droit à son café Grande, qu'il préfère largement à celui de Senseo.

Bref, je suis conquise.

3 commentaires :

  1. A chacun ses petits plaisirs... Je te laisse celui-ci, hors budget pour moi !

    RépondreSupprimer
  2. C'est une bonne chose que tu aies trouvé ton bonheur, il faut bien s'accorder quelques "petits" plaisirs ^^
    Pour ma part je me contente de la bonne vieille cafetière, j'avais essayé Senseo et Nespresso mais sans en être convaincue, c'était soit beaucoup trop fort, soit le goût ne me convenait pas.
    Au moins, avec cette nouvelle machine, chacun de vous y trouve son compte, pas de jaloux ;)

    RépondreSupprimer
  3. Lydie : Autant je digère le café, autant je ne digère pas cet achat...
    Lina : Y a surtout que moi qui m'en serve. Les autres restent collés à leurs habitudes. Ils reconnaissent que le café est bien meilleur avec Dolce Gusto mais j'ai des beaux-parents un poil radins qui préfèrent boire du mauvais café car moins cher ^^"

    RépondreSupprimer