L;'automne : Je t'aime, moi non plus

vendredi 2 octobre 2015 Ingrid | Mémorables oublis 0 Comments


L'automne, il faut quand même le reconnaître : c'est une belle saison. Les arbres qui se couvrent petit à petit de leur manteau rouge et jaune avant de se dénuder pour l'hiver. Les bons petits plats pour se réchauffer lorsque les soirées se font de plus en plus fraîches etc... Et pourtant, j'ai beaucoup de mal avec l'automne...

J'aime l’automne pour :
- Ses couleurs. Rien de plus magnifique que de traverser une forêt remplie de couleurs chaudes. Un paysage que même un peintre peinerait à reproduire.
- Ses courges. J'adore le potiron. Et depuis peu, le butternut. J'adore la soupe mais pas celle aux 50 légumes de nos grands-mères. Je ne l'ai jamais aimé. Tu prends une courge, tu la mixes, T'y ajoutes un bouillon et tu dégustes. Ça, c'est la version ultra-light. Pour les plus gourmands, tu rajoutes de la crème (soja pour ma part). Elle sera plus onctueuse et aussi, meilleure. Ça demande 5 minutes de préparation et 20 de cuisson. Et tu as du stock durant 2/3 dîners.
- Les noisettes : cette année, je suis en compétition avec un écureuil. Il est bien plus rapide que moi le saloupiot. Ce n'est pas cette année que je vais pouvoir renouveler mon record de l'année dernière, à savoir, une cagette et demie.
- Les châtaignes : J'ai adoré la confiture que j'avais faite il y a 2/3 ans. Très parfumée sans être trop sucrée. Et j'aimerais bien en refaire et pourquoi pas aussi, de nouvelles recettes.
- Les champignons : Ca fait 4 ans que nous avons nos propres petits coins. Pas de coin remplir un panier malheureusement mais juste assez pour faire 2/3 petits risottos ou omelettes. On prie à chaque automne que personne ne mette la main sur nos coins.
- Les noix : Notre voisin de jardin a un noyer énorme. Avec des noix énormes ! Mais il ne les récolte pas, ça m'agace ! Il est venu faucher la semaine dernière et n'a rien ramassé. Son jardin est à l'abandon mais il l'entretient pour éviter de recevoir un courrier. Du coup, je ne le vois jamais et je ne veux pas me rendre voleuse. Mais ça me titille ! Je me contente donc de ramasser les noix qui tombent dans notre terrain en regardant tristement les autres pourrir. Car j'adore les noix (les fruits à coque en général, vous l'aurez compris).

Mais, malgré tous ces jolis côtés de l'automne, il y aussi les mauvais et pas des moindres :
- La chasse ! Qui dit passage à l'automne dit chasse. Qui dit chasse dit faire une croix sur les sorties en forêt et à la campagne durant les week-ends. Dimanche dernier, on a fait une sortie kayak. On s'est dit "ne tentons pas la forêt si c'est pour tomber sur les chasseurs. Allons plutôt faire du kayak". Et v'là ti pas qu'on a croisé des chasseurs le long de la rivière. Mais bon, c'est connu : les chasseurs font ce qu'ils veulent. Du coup, on nous a sèchement répondu de faire demi-tour. Donc les passionnés de kayak et les pêcheurs, allez voir ailleurs. J'hallucine... La chasse, c'est se retrouver enfermés samedi et dimanche car on n'a rien d'autre à faire. Nous sommes très nature. On n'est pas branchés musée et ciné. On aime bouger, marcher, respirer l'air frais, non pollué et malheureusement, on ne peut le faire qu'en semaine. On s'estime heureux que Fred soit à mi-temps mais quand même, c'est assez rageant. Et déprimant.
- On ressort donc la Wii. Moi qui ne suis pas très console (je reste fidèle à Tomb Raider sur PS). Mais la console, ça va 5 minutes. Surtout lorsqu'il fait beau et que la nature t'est interdite...
- Les journées qui raccourcissent et les températures qui baissent. Autant le changement d'heure ne me gêne pas (on gagne une heure de sommeil) autant moi qui suis frileuse et qui n'aime pas bloquer devant la télé ou rester enfermée, c'est la misère. L'automne est signe de pré-hiver (que je déteste).
- Les feuilles qui tombent et où tu dois faire gaffe de ne pas te casser la tronche.

0 mémorables oublis :