Le livre pour les amoureux des chats

jeudi 12 janvier 2017 Ingrid | Mémorables oublis 2 Comments


Il y a quelques années, Juliette avait fait le résumé d'un livre : "Les chats de hasard" d'Anny Duperey. Elle l'avait recommandé ainsi : "Pour les amoureux des chats". Ca m'a suffit à vouloir le lire. Mais comme je ne suis pas du genre à acheter des livres neufs, j'espérais le trouver un jour dans une brocante. En vain. Jusqu'à ce que Copine Sophie me l'offre à Noël dernier.

Je viens à l'instant de fermer ce livre qui m'a énormément touchée. Oui, je le confirme : ce livre est vraiment fait pour les amoureux des chats. On ne peut y rester insensible, on ne peut s'empêcher de se retrouver dans certaines situations avec ces petites boules poilues.

Anny Duperey nous raconte son lien avec les chats. Des instants loquaces, d'autres douloureux, sur la maladie, la mort. Je me suis beaucoup retrouvée dans Sarah, sa fille, qui, très jeune, veut à tout prix savoir quand Missoui va s'en aller. Elle doit savoir. Elle veut savoir. Pour s'y préparer. Puis, comprenant que sa mère et le vétérinaire ne pouvaient répondre à ses questions, elle voulait ensuite savoir comment. Bien entendu, si nous avions les réponses à ces questions, la mort serait moins douloureuse et peut-être plus facile à accepter. Comme Sarah, j'aimerais tant savoir quand Iago, Chips, ou Fred vont partir. Et comment. Car lorsque l'un d'eux partira (sauf si je m'en vais avant), j'aimerais tant pouvoir préparer le terrain. Chose impossible, bien entendu...

A côté de ça, j'ai beaucoup aimé les rapports chat/humain racontés dans ce livre. Il y a des similitudes avec mon vécu. Je pense à Missoui qui a besoin de son propre oreiller. Comme Iago. Ou bien qui lèche les narines en guise de bonjour. Comme Chips (bien que lui, c'est un geste d'affection tout au long de la journée). Je repense également à ma Minouche, mon premier deuil animal. A DJ qui pleurait l'absence de Décibel. A Minouche II qui a eu la lourde tâche d'alimenter le souvenir de la première, en pensant naïvement qu'en lui donnant le même nom, elle hériterait du même caractère. A elle ainsi qu'à Berlioz qui venaient lécher mes larmes et se blottir contre moi lorsque je n'allais pas bien, etc...

Ce livre est un très joli hommage à nos amis à quatre pattes. Et à mon tour, je vous le recommande.

2 commentaires :

  1. J'en ai entendu parlé de ce livre.
    Aimant les chats et la lecture, cet ouvrage ne peut que me plaire.

    Caresses à tes "fléaux" et bonne soirée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque j'ai lu ton commentaire, ils étaient entrain de se courser sous les voitures dans le garage :p

      Ce livre te plaira forcément !

      Supprimer