Retrouver l'inspiration

jeudi 9 mars 2017 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments


C'est bien beau de vouloir se relancer dans la blogosphère mais encore faut-il avoir quelque chose sous la main à proposer. Et ma foi, depuis mon retour début janvier, je trouve que je m'en sors pas trop mal puisque j'arrive toujours à garder le rythme de deux publications hebdomadaires : le lundi et le jeudi.

Je n'ai pas souhaité en faire plus, par crainte justement d'en publier trop d'un coup et ensuite vivre la fameuse page blanche.

Cette page blanche, je l'ai connu bien des années après avoir lancé Mémorables Oublis. Il n'y a que le dimanche où je ne publiais rien (je l'ai fait durant un court moment puis j'ai arrêté, voyant que je n'étais pas lue). A cette époque, ma vie n'était pas plus riche qu'aujourd'hui, je peux même dire qu'elle l'était moins, et pourtant, je me souviens d'avoir eu jusqu'à 80 articles planifiés. C'est-à-dire que je pouvais faire le tour du monde durant un peu plus de trois mois, vous n'y auriez vu que du feu sur le blog...

L'une de mes plus grandes interrogations lors de ce fameux retour de début d'année, était la suivante : vais-je avoir des choses à raconter ? Car maintenant que mon blog est de nouveau public, je ne peux plus y dire ce que je pouvais balancer en petit comité (et bizarrement, ça ne me manque pas).

Pou être certaine de ne pas rater mon retour, j'ai écrit jusqu'à ce que j'ai un nombre suffisant d'articles pour permettre de revenir sur la blogosphère. Une dizaine d'article programmés, de quoi tenir un petit mois, je pense que c'était respectable pour me lancer sans craindre une nouvelle page blanche.

Cette page blanche, je l'ai connu il y a quelques années et il n'y a rien de plus horrible pour quelqu'un qui tient un blog "humeur" surtout lorsque ce quelqu'un refuse de le fermer pour raison sentimentale.

Ne voulant pas revivre ça, je me suis fixée des règles que je souhaite vous faire partager car qui sait, ça pourra peut-être aider quelques unes d'entre vous.

Sachez tout d'abord que le syndrome de la page blanche n'est pas la fin du blog. Tout le monde y passe, même les plus grands écrivains, je suis sûre. Sachez également que la page blanche n'est pas non plus synonyme de vie pauvre. Ne pensez surtout pas que vous n'avez rien à raconter, que votre vie est nulle etc... Lorsque les mots ne veulent pas sortir, bah ils ne veulent pas sortir. Faut que ça vienne tout seul, faut que ça vous dise aussi de prendre le clavier. De même qu'il ne faut surtout pas vous forcer à écrire ! Ça se ressentirait dans le contenu de vos articles. J'ai fait cette erreur. Voyant le blog s'essouffler, je publiais des tags pour faire genre "je suis toujours là" alors qu'en fait, les tags, ce n'est pas ce qu'il y a de plus intéressant à lire.

La grande question est : Comment s'inspirer ? Je vous offre plusieurs solutions, celles que j'utilise et qui m'aident beaucoup.

- Utilisez votre quotidien. C'est la base. Il y a toujours une phrase, un événement, quelque chose qui pourrait finir en article.

- Ayez toujours de quoi noter. Personnellement, j'utilise un post-it lorsque je suis à la maison et lorsque ce n'est pas le cas, j'utilise l'appli "Notes". Grosse erreur que j'ai souvent faite : avoir une idée et ne pas la noter. Je me disais "J'y repenserai plus tard ou demain" et puis, plus tard ou le lendemain, je me souvenais que j'avais une idée d'article mais impossible de me souvenir de laquelle. Et ça, c'est frustrant.

- Lisez d'autres blogs. Cela ne veut pas dire qu'il faut faire le même article qu'une autre. Bonjour l'originalité et le plagiat... Lire d'autres blogs peut toujours vous donner des idées. Je me souviens d'une vidéo de Coline sur les trucs inutiles ou innovantes du quotidien, ça m'a donnée l'idée d'en faire un article sur des inventions à la con au quotidien.

- Tentez une autre approche. Moi qui tiens un blog d'humeurs, je ne parle pas que de moi. C'est rare mais il m'arrive de parler de la photo, de l'actualité, de lecture, de sortie. Ne vous cantonnez donc pas à un seul sujet. Vous pouvez vite en faire le tour, vous lassez et lasser ceux qui vous lisent.

- Changez la manière dont vous publiez vos articles. Tentez les vidéos si ça peut être votre truc. Illustrez vos articles avec vos propres images plutôt qu'avec celles trouvées sur la toile (Ingrid ou l'art de conseiller ce qu'elle n'applique même pas à elle-même).

- Revoyez le design de votre blog. Ca peut redonner un petit coup de souffle à votre blog. Pou ma part, ça marche à chaque fois : lorsque je sens la page blanche ou la lassitude arriver, je retravaille le design. Un coup de renouveau et je suis repartie.

Si vous faites partie de ces personnes qui ne trouvent plus l'inspiration ni l'envie mais qui veulent continuer à bloguer, j'espère que ces petites astuces vous seront d'une grande aide. Mais surtout, ne vous forcez jamais !

4 commentaires :

  1. je trouve aussi que tu assures depuis janvier, j'aime te lire... bises

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, je trouve qu'il y a plein de sources d'inspiration autour de nous mais tout dépend de notre disponibilité d'esprit à nous émouvoir, à nous étonner, à partager, à écrire.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup te lire car je me retrouve dans tes articles.
    Cela fait 10 ans que j'ai mon blog et j'ai toujours publié comme je l'entendais (pas de pression, les thèmes qui me tiennent à coeur et que j'ai envie de partager etc...)

    Caresses à tes poilus ☺

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, j'ai découvert récemment ton blog, et j'aime bien ta façon d'écrire. Pour l'inspiration, je suis assez d'accord, elle est partout mais il faut savoir la puiser là où elle se trouve. Perso j'ai quelques articles prêts à l'avance pour pallier aux gros passages à vide qui peuvent durer des mois ^^
    Et je confirme que se forcer ne donne bien jamais rien de bien intéressant.

    A bientôt j'espère ! ^^

    RépondreSupprimer